Covid19: Colfontaine.be Aide et Solidatité


carte d identitesrevcie etrangers

Service ‘population-état-civilpermiscasier judiciaire ’:

vérifiez si votre déplacement est indispensable en cliquant ici !

 

 

 

 

Dans le cadre de la crise sanitaire et en conformité avec la circulaire du Ministère de la Fonction Publique relative au fonctionnement des services publiques,les services communaux seront accessibles uniquement sur rendez-vous dès ce lundi 26 octobre.

Les rendez-vous se prennent par téléphone :

Service Population (cartes d'identité, ...) :065/88.73.20

Etat-Civil (naissances, décès, mariages, ...) : 065/88.73.27 ou 28

Permis de conduire-Casier judiciaire : 065/88.73.25 Agence de Développement Local : 065/88.73.18
Urbanisme/Logement : 065/88.73.86 Travaux : 065/887496
Finances (taxes) : 065/88.74.24 Service Culture, Fêtes et Cérémonies : 065/35.36.26
Guichet social (PCS) 065/ 88.73.80 Service prévention : 065/ 88.73.65

Nous vous rappelons qu’une grande majorité des démarches administratives peuvent s’effectuer via les téléservices en cliquent sur le lien suivant : https://colfontaine-citoyen.lescommunes.be/ Attention, les personnes se présentant à l’Administration communale sans rendez-vous ne pourront être reçues et leur demande ne pourront être traitées.

Merci de votre compréhension

 

Le Jeu dou leu PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 13 Août 2009 12:03



Le premier « Jeu dou leu », appuyé par Monsieur le Bourgmestre Achille Delattre et Monsieur l’Echevin Arthur Nazé, se déroula le 26 août 1961 à l’orée du bois de Colfontaine.
Le thème était le suivant :

« Des chasseurs traquèrent pendant plusieurs jours un énorme loup de 5 mètres de long et pesant 400 kilos. Le monstre fut mis à mort près de la Tour du lait Buré et ramené entouré de chasseurs, de fermiers, de villageois et villageoises dansant et virevoltant jusqu’à la Plaine de la Commune ».

Pour ce jeu, il fallait un leu (un loup) et pas un leu comme les autres. Il fut confectionné par Messieurs Destrebecq et Lenne avec du fer, des toiles spéciales et du plâtre. Il fut hissé sur une plate-forme et tracté par un camion.
A cette occasion, Monsieur Achille Delattre avait écrit une ballade avec musique arrangée par Monsieur Aimé Gilman .

Ce « Jeu dou leu » déroula ses fastes pendant quelques années encore avant de tomber en désuétude.

 
Bannière